Agrandir la poitrine (augmentation mammaire)

La poitrine, un organe glandulaire, est aussi un symbole de féminité. Les raisons d'envisager une augmentation mammaire sont variées et très personnelles.

Des petits seins peuvent, chez certaines femmes, entraîner un complexe d’infériorité et une perte de confiance en soi, ce qui peut conduire à un stress émotionnel considérable.

L’augmentation mammaire permet d'ajuster la taille des seins à la morphologie de la femme. Le désir d’avoir des seins excessivement volumineux ne peut souvent pas être exaucé pour des raisons médicales.

L’asymétrie mammaire congénitale ou la transformation de la poitrine suite à une perte de poids importante ou suite à une grossesse, constituent d’autres raisons justifiant une augmentation mammaire. En particulier après l’allaitement, les glandes mammaires se rétractent et la poitrine s’affaisse. De nombreuses femmes en sont très affligées. Dans ces cas là, une augmentation mammaire associée à un lifting des seins peut permettre d’obtenir un raffermissement et un rajeunissement de la poitrine.
Pour garantir un résultat optimal, la croissance des seins doit être totalement achevée.

Facts

Durée de l’opération: environ. 1.5 heures
Anesthésie: General
Hospitalisation: en ambulatoire ou 1 nuit d'hospitalisation
Drainages: 1 par sein
Procédé post-opératoire: port d’un soutien-gorge de contention pendant 6 semaines, jour et nuit
Arrêt de travail: environ. 1 semaine

Nous n’utilisons que des prothèses de 5ème génération. Les prothèses ont une enveloppe de silicone et sont remplies d'un gel cohésif de silicone. Avec ce type de prothèse tout risque de fuite de silicone est exclu, même dans le cas d'une éventuelle fissure de l’enveloppe. L’enveloppe de la prothèse peut être lisse ou rugueuse. Nous n’employons que des implants rugueux. Il existent des formes et des tailles d'implants différentes. Lors des consultations nous déterminerons, avec vous, la forme et la taille qui vous correspondent le mieux.

L’opération est effectuée sous anesthésie générale. Une incision d’environ 5 cm de long est effectuée, selon les marquages préopératoires, dans le pli du sein ou autour du mamelon. Une cavité est ensuite formée, dans laquelle la prothèse est placée. La prothèse peut être placée sous le sein ou, plus profondément, sous le muscle pectoral. Pour les femmes minces, le placement sous le muscle est recommandé pour que le décolleté ne laisse pas apparaître la prothèse.

Dans certains cas, il peut s’avérer nécessaire d’associer cette opération à un raffermissement cutané de la poitrine. Après l'opération, un soutien-gorge de contention doit être porté jour et nuit pendant 6 semaines. Selon l’état des connaissances actuelles, il est recommandé de changer les implants tous les 15 ans.

La prothèse ne gêne pas la consultation de prévention contre le cancer du sein. Aucun effet cancérigène de la silicone n'a été mis en évidence lors de plusieurs études internationales.